Modifier nos attitudes pour modifier nos états émotionnels (2/10)

Modifier nos attitudes pour modifier nos états émotionnels (2/10)

decision
  1. Tendre les muscles pour accroître la volonté. La prochaine fois que vous sentez votre volonté fléchir devant une assiette de gâteaux, la nécessité de sortir du lit, traiter vos courriers, faire du sport….tendez les muscles. Car tendre ses muscles peut accroitre votre volonté.

Dans une série de 5 études, I.W. Hung et A.A. Labroo (2) ont montré que lorsque des individus rendent leurs muscles plus fermes, ils pouvaient mieux résister à la douleur, résister à la tentation de la nourriture, prendre un médicament désagréable et prêter attention à une information inquiétante. Donc si vous désirer accroître votre volonté, tendez vos muscles.

Notre corps peut nous aider à développer le contrôle de soi
nécessaire à la réalisation d’objectifs à long terme.

Les participants  de l’étude recevaient l’instruction de serrer n’importe quel muscle (doigt, mollet, biceps…etc.)  tout en essayant d’exercer un contrôle sur eux durant diverses épreuves : résister à la douleur, consommer des médicaments désagréables, résister à des produits alimentaires tentants. Les auteurs ont constaté que la tension musculaire avait un effet positif sur la volonté, mais uniquement quand les choix adoptés au cours des épreuves restaient alignés avec les objectifs des participants (par exemple, avoir une vie plus saine).

Ils ont également constaté que la tension musculaire était utile uniquement au moment du choix du dilemme, c’est-à-dire au moment où le besoin de contrôle sur soi est le plus utile. Ceux qui faisaient l’exercice avant la situation de décision se sentaient épuisés au moment de faire un choix.

No comments